Le gaspillage alimentaire: des solutions inspirantes pour les municipalités | Défi Santé Aller au contenu principal

Le gaspillage alimentaire: des solutions inspirantes pour les municipalités

30 octobre 2017
Des projets qui préviennent ou réduisent le gaspillage d’aliments émergent de plus en plus dans les municipalités du Québec. Non seulement la récupération alimentaire a des répercussions intéressantes sur l’environnement, mais elle donne également un bon coup de main aux citoyens provenant de milieux défavorisés. 

Voici cinq exemples d’actions que vous pouvez instaurer dans votre communauté afin de contrer le gaspillage alimentaire. 

1. La récupération d’aliments chez les commerçants 

On peut encourager les petits et moyens magasins comme les fruiteries et les boulangeries à offrir leurs denrées alimentaires non vendues à des organismes d’aide alimentaire. Donner des produits non vendus au lieu de les mettre à la poubelle réduit les coûts de collecte des déchets, de recyclage et de compostage. En plus, le don d’aliments permet de se préparer à respecter la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, qui interdira l’élimination de la matière organique d’ici 2020. 

2. Des campagnes pour sensibiliser les citoyens à l’importance du compost

Des campagnes de sensibilisation comme Mission: Réduction de la MRC de Pierre-De Saurel informent les citoyens sur l’importance du compostage en plus de fournir tous les renseignements nécessaires pour réussir leur collecte de matières organiques. Une trousse a également été conçue spécialement pour les tout-petits. Une belle façon d’aider les éducateurs à parler de la saine gestion des matières résiduelles avec les 0-5 ans, en utilisant l’imaginaire et le plaisir partagé comme vecteur d’apprentissage.

3. Des réfrigérateurs communautaires

Frigo Free Go de Sherbrooke offre aux citoyens de la ville des réfrigérateurs libre-service communautaires. Les restaurateurs et la population sont invités à y déposer des fruits, des légumes et des produits céréaliers pour donner à d'autres quelque chose à se mettre sous la dent. Ce projet vise à détourner de la poubelle les légumes, les fruits et la nourriture en surplus ou sur le point d'être jetés aux ordures. De tels frigos ont aussi été mis en place en Outaouais par l’Escouade anti-gaspillage alimentaire

4. Des formations sur le gaspillage alimentaire 

L'Escouade anti-gaspillage alimentaire en Outaouais, avec la participation d’Enviro Éduc-Action, a offert des ateliers de sensibilisation sur le gaspillage alimentaire à plus de 400 jeunes dans les écoles et les maisons de jeunes. En collaboration avec Moisson Outaouais, l’Escouade a aussi sensibilisé une quinzaine d’organismes à la conservation des aliments grâce à sa formation sur les dates de péremption.

5. Des cuisines collectives: une pratique antigaspillage alimentaire

Les cuisines collectives sont une autre solution pour maximiser l’utilisation des aliments et ainsi réduire le gaspillage alimentaire. L’expression « Rien ne se perd, tout se transforme » prend tout son sens avec les cuisines collectives puisque ces dernières permettent aux participants de découvrir des astuces pour cuisiner leurs restes alimentaires. 

 

Vous souhaitez encourager les démarches antigaspillage dans votre municipalité?

Vous pouvez contacter la Tablée des Chefs pour savoir comment son service de récupération alimentaire se déploie en région. Pour ce faire, visitez son site Web sans plus attendre!