Marcher, c’est bon pour le cardio! | Défi Santé Aller au contenu principal

Marcher, c’est bon pour le cardio!

Prêt à améliorer votre cardio? Pourquoi ne pas le faire en marchant? Découvrez des trucs pour savoir comment vous y prendre, pas à pas.

Le cardio, c’est quoi?

Avoir un bon cardio, c’est avoir une bonne endurance cardiovasculaire. Notre cœur est plus efficace à l’effort, tout comme nos poumons, notre système circulatoire et nos muscles. L’oxygène est ainsi mieux transporté et utilisé durant un effort. 

Résultat? On peut monter quelques paliers d’escalier sans être à bout de souffle ou encore on réussit à dire bonjour au chauffeur après avoir couru pour ne pas rater l’autobus. 

Plus notre cardio est bon, plus on est en forme. Cela permet:

  • d’avoir plus d’énergie pour faire notre journée de travail et profiter de nos loisirs
  • de se remettre plus rapidement d’un grand effort physique 

La bonne intensité

Pour améliorer notre cardio, il est suggéré qu’au moins 3 fois par semaine, nos 30 minutes d’activité soient faites en continu et à une intensité suffisante pour être essoufflé. Pour ce faire, l’intensité qu’on y met doit donc être de modérée à élevée.

  • Intensité modérée: il peut s’agir d’activités telles que la marche rapide ou un jogging léger. L’effet recherché: un essoufflement modéré et une légère sensation de chaleur.
  • Intensité élevée: il peut s’agir d’une sortie de course à pied effectuée à un rythme bien soutenu. L’effet recherché: un bon essoufflement et avoir chaud.

La marche améliore-t-elle le cardio?

Pourquoi pas? Si on marche suffisamment vite pour être essoufflé, ça y est, on travaille notre cardio!

Toutefois, lorsqu’on répète un exercice pendant plusieurs semaines, notre corps finit par s’habituer et il l’exécute avec moins d’effort. On est moins essoufflé et plus efficace. C’est un signe qu’on a amélioré notre cardio! Si on veut progresser, il faut alors augmenter davantage l’intensité de notre activité. Voici de petits trucs pour y arriver.

  • Augmentez le rythme de vos pas, jusqu’à un léger jogging si vous êtes en forme
  • Allongez la longueur de vos foulées et balancez davantage vos bras de façon rythmée
  • Empruntez un parcours comportant plus d’inclinaisons à gravir, par exemple des escaliers ou des côtes

Lentement mais sûrement

Commencer doucement et augmenter progressivement la durée ou l’intensité de votre marche : c’est la clé de la réussite pour éviter les blessures et une baisse de motivation. 

N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste de l’activité physique comme un kinésiologue. Il pourra vous conseiller tout en tenant compte de vos particularités. 

 

Merci à la Fédération des kinésiologues du Québec pour sa collaboration à cet article.

 

Prêt à ajouter un peu de cardio à votre marche?